Ouverture de mon dédié

Hier j’ai franchi le pas, je me suis pris un serveur dédié. J’ai longtemps hésité entre ovh (kimsufi), 1and1 et gandi et finalement c’est ce dernier qui m’a le plus séduit autant par sa flexibilité que par ses bons retours que j’ai pu lire.

La première impression est plutôt bonne, lors de la création du serveur il y a un large choix de distribution autant 32 bits que 64 bits. J’ai choisis d’y mettre un archlinux 64 bits, ce n’est pas la distribution idéale en tant que serveur mais c’est celle que je maitrise probablement le mieux. J’ai même été étonné de sa légèreté, avec un serveur lamp actif je n’avais que 66mo de ram ocupé.

Actuellement je n’y ai installé qu’un shaarli (viggor.eu/shaarli) et un kriss, mais je prévois d’y mettre pas mal d’autres outils:

  • je vais très certainnement migré le blog dessus une fois que j’aurai choisis la solution technique, wordpress ou blogotext (ou autre).
  • peut-etre mettre un owncloud mais je pense que les ressources sont un peut trop limitée pour vraiment en profité donc a voir dans le futur.
  • un zerobin, toujours utile pour prendre des notes rapides.
  • un dépot git et/ou bazaar, histoire de centraliser mes développements (encore peu nombreux)
  • un serveur de mail
  • peut-être un OpenERP pour bidouillé dessus.
  • et d’autres outils au fur et a mesure de mes besoins

Je suis ouvert a tout conseil sur les outils utiles que je pourrai mettre en place aussi bien pour moi-même que pour le public.

Je me suis pris aussi un domaine, viggor.eu

Publié dans Linux, Techno | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Outils pour le développement OpenERP

Depuis plus de deux ans je travaille sur l’ERP OpenERP, un ERP open-source édité par la société Belge OpenERP (anciennement TinyERP). Actuellement en version 7 il possède une communauté assez important, il est développé avec des technologies standards, python, xml, javascript, xmlrpc et est basé sur le framework maison OpenObject.

Récemment j’ai pu obtenir la migration de mon poste de travail sous un linux natif (Ubuntu 12.04 Server) en dual boot. Cela m’a permis de construire un environnement dans lequel je me sens a l’aise et j’ai pu découvrir par la même occasion plusieurs outils qui facilite le travail sur OpenERP ou Linux en général.

Voici donc une liste non exhaustive et non ordonnée des outils que j’utilise au quotidien ou occasionnellement pour OpenERP ou Linux:

  • Vim, l’éditeur universel, pour le moment je développe en python avec
  • Gnome-Do, un launcher sous gnome qui évite de se perdre dans les méandres des menus pour lancer un logiciel
  • Terminator, un terminal qui peut se splitter pour optimiser l’espace de travail
  • zsh, un shell interactif orienté utilisateur qui offre beaucoup de fonctionnalité utiles
  • PyCharm, un IDE pour python avec beaucoup d’outils intégré (accès aux BDD, connection ssh, remote interpreter, pylint …)
  • kvm, le virtualiseur linux qui permet de gérer des machines virtuelles en ligne de commande tout en offrant d’excellentes performances
  • python-fabric, une bibliothèque python qui permet l’automatisation de l’administration de machine en local ou a distance
  • behave, une bibliothèque python de tests fonctionnels avec la syntaxe cornichon
  • erppeek, autre bibliothèque python qui permet l’interaction avec un serveur OpenERP
  • OpenERPScenario, recette pour les tests fonctionnels d’OpenERP utilisant behave et erppeek
  • Buildout, outils permettant la mise en place d’environnement de logiciel avec ses bibliothèques dédiées
  • Jenkins, serveur d’intégration continue pour vérifier l’évolution de logiciels
  • Bazaar, gestionnaire de sources open-source décentralisé, utilisé par l’éditeur d’OpenERP

Ajouts suite aux commentaires:

  • IPython, un interpreter Python que j’utilise surtout pour le debug avec ipdb, il rend le débogage facile et confortable (coloration par exemple)
  • virtualenv, gestionnaire d’environnement virtuel python, utilisé pour bien séparer  les librairies utilisées et faire des expériences sans répercussions sur les autres projets
  • virtualenwrapper, outils pour faciliter la gestion des environnements virtuel de virtualenv

Cette liste a vocation à être completée au fur a mesure de mes découvertes.

Publié dans Linux, OpenERP, Techno | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

MWO – SRM6 Fun build !

Seconde vidéo de MWO que je met en ligne. Cette fois-ci c’est avec un build fun et potentiellement très puissant: six SRM6 sur un Catapult-A1 = 90 damages. Je peux one shot tout les mechs dans le dos et beaucoup de face si tout les missiles touche au même endroit ce qui reste assez rare.

Cette fois-ci c’est en HD !!

Toujours enregistrée avec MSI AfterBurner. Pour la prochaine j’essaierai de passer un coup sous Vegas pour qu’elle soit moins brute.

Publié dans Jeux vidéo | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Particule Projector Carnage

Je me suis mis à MechWarrior Online (MWO), je ne connaissais pas du tout la license BattleTech et c’est une énorme surprise, j’accroche complètement au concept : il me rapelle world of tanks dans le principe mais plus orienté simulation. C’est un jeu un peu abrupt pour les nouveaux joueurs mais si on accroche c’est du plaisir par packs de douze.

Par la même occasion sur les conseils de Nooky (de chez wefrag) j’ai testé MSI AfterBurner (MSI AB) qui permet d’enregistrer des vidéos de jeux. MWO tournant sous avec le Cry Engine 3, Fraps me faisait perdre trop d’images par secondes pour que le jeu soit jouable en enregistrant. MSI AB fait perdre beaucoup moins et permet d’enregistrer en gardant des conditions optimales.

J’ai alors uploadé ma première vidéo sur tontube :

C’est enregistré en 1/2 frame, c’est pour cela que la qualité en très moyenne mais c’est un bon début.

Je pense en poster d’autres autour du même jeu en fonction de mes exploits.

Publié dans Jeux vidéo | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

À venir.

Voici la liste des sujets que je vais traiter prochainement :

Bon je crois que ça fais déjà une petite liste bien remplie de billets à écrire. Il est probable que d’autres soient poster sans être listés ici, ce sera en fonction des mes humeurs.

Bonne après-midi à tous!

Publié dans Android, Bla, Jeux vidéo, Musique | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Still alive!!

Et non le blog n’est pas mort! Alors certes cela fais longtemps que je n’ai rien mis dessus mais je vais essayer de m’y remettre, il y a quelques sujets qui me donnent envie d’écrire.
Pour fêter ça voici une vidéo de circonstance, qui plus est j’ai finis Portal 2 il y a quelques semaines et c’est un vraie perle, a faire absolument pour ceux qui ont finis le premier

Vidéo | Publié le par | Marqué avec , | Laisser un commentaire

World of Tanks, tank que ça?

Comme précisé dans les premiers articles je devais vous parler du jeu qui m’empêchais de jouer a Starcraft II, malheureusement de l’eau a coulé sous les ponts et j’ai également arrête d’y jouer.

Je garde  un superbe souvenir de ce jeu, il m’a donnée envie de m’interresser aux chars d’assaut et tout ce qui y est associé telle que la balistiques, le blindagesou les batailles historiques. Alors certes ce ne sont que d’énorme machine de mort mais d’un point de vue technologique c’est une véritable branlette d’ingénieur. Tant de recherches et concepts agglomérées dans ces boites de conserves tout en gardant a l’esprit une amélioration constante (et rapide), il y a matière a apprendre et étudier.

Pour en revenir au jeu, qui est le sujet principal tout de même, World of Tanks est un Free2play (pay?) qui se joue en équipe jusqu’a 15 contre 15. Chaque membre de l’équipe possède son carrosse qu’il contrôle a la troisième personne. C’est un mélange d’arcade et réalismes, par exemple il y a une balistique avancée ainsi que l’inclinaison du point d’impact sont pris en compte, en revanche le canon ne gêne pas dans les manœuvre, il y  a une barre de vie et certains caractéristiques réelles des tanks ne sont pas forcément respectées pour des raisons d’équilibrage (ça ne m’as pas marqué plus que ça). World of Tanks a souvent été assimilé à counter-strike avec des tanks et je dois dire que cette définition est plutôt appropriée.

Le jeu couvre une période assez large allant du début de la seconde guerre mondiale (avec des tracteurs blindés) aux monstres prototypés en fin de guerre et ensuite. Cela donne un choix assez large dans la façon d’appréhender les parties mais les premières seront probablement très rebutantes. Le jeu n’est pas difficile a apprendre en soit mais le système par équipe fait que certain matchs peuvent être totalement déséquilibrés et vous vous retrouvez face a des équipes un minimum organisées qui roulent sur tout ce qui rouille. Mais force de persévérance vous commencerez a comprendre chaque mécanisme engagé ainsi que leurs répercusions, vous apprendrez a comprendre et analyser les réactions alliées et adverses et vous commencerez enfin a rendre les obus a leur destinataire.

interface clan warsEnsuite vous pouvez essayer de passer a l’étape suivante : les clan wars. Ce sont de véritables tactiques militaires qui sont mises en place par les différents protagonistes, l’action se déroule sur une grande carte représentant l’europe (a l’époque) et chaque clan possède des jetons qui représentent des tanks et les déplace selon des règles précises. Il y a un coté RISK pas déplaisant et demande une véritable organisation pour avoir une chance de conquérir des terres.

J’ai fais partis pendant un temps du clan des Canards d’Acier, le clan de la communauté Canard PC, j’ai pu découvrir le jeu par équipe organisée et cela change beaucoup la façon de jouer, il faut faire confiance à ses alliés et occuper de son rôle en s’adaptant a la situation contrairement au pick up ou chaque allié peut potentiellement être un « ennemi ».

Malheureusement je me suis arrêté car le jeu commençais a devenir trop chrono-phage et imposait trop de contraintes pour le jeu en clan wars. Cependant j’en garde un excellent souvenir, parfois j’hésite même a le réinstaller pour faire quelques parties, et je m’interresse toujours aux technologies des tanks.

Pour finir je dois dire un petit mot sur le business model qui contrairement  a beaucoup de F2P n’avantage pas vraiment les riches en jeu, tout les tanks (russes, allemand, américains a l’heure actuelle, français, britanniques et japonais prévus) sont disponibles dans le jeu gratuit, les gold (qui s’achète avec l’argent réel) permettent d’augmenter l’xp gagner, agrandir son garage ou acheter quelque équipements mais cela n’est pas rentable pour le prix et peu de monde en prend, doc que l’on paye ou non le jeu reste le même seul l’expérience et les compétences feront la différences, les riches iront juste plus vite mais cela peut vite rendre la facture salée si l’on est trop gourmand.

Vous l’aurez compris, c’est un jeu que j’ai beaucoup apprécié et que je recommande fortement pour ceux qui cherchent un peu de nouveauté

Liens utiles :
http://www.worldoftanks.fr/
http://worldoftanks.eu/community/ 
http://forum.canardpc.com/forums/125-World-of-Tanks

Publié dans Jeux vidéo | 2 commentaires