I need to talk…

(Attention cet article n’est qu’un long laïus de plaintes qui peuvent être pénibles a lire, je m’en excuse d’avance)

J’ai besoin de parler… mais à qui? Il y a tellement de choses que je souhaiterai dire, lâcher, partager mais personne n’est la pour m’écouter. Toute rencontre sont éphémères, je m’attache parfois vite aux gens mais personne ne s’attache a moi. Personne ne me pose de questions ou ne s’interresse a moi. On m’oublis aussi vite que l’on me rencontre, je ne suis qu’un outil qu’il faut utiliser mais que l’on peut jeter ensuite. Je n’ai pas d’amis, juste des « potes » (haha) ou des collègues. Personne en qui j’ai vraiment confiance et qui me prend au sérieux avec laquelle je pourrai me confier. Je ne veux pas de la pitié, je veux juste parler, qu’on m’aide. La solitude amène tellement de questions, rend tout plus compliqué. Je deviens limite paranoïaque dans certaine situation, que chaque mot est retourné dans tout les sens dans ma tête avant d’être écrit ou dit… ou pas ce qui est plus souvent le cas. Cela rend mes relations extrêmement compliquées et peu spontanées. Je ne parle que quand c’est utile car la plupart de mes autres paroles sont ignorées ou passent inaperçus.

D’un coté je comprend les gens, qui s’intéresserai a quelqu’un de totalement banal qui n’a rien a apporter ni talent ou compétence particulière, bref un type comme il en existe des milliers.

J’ai déjà penser a aller voir un psy mais je ne pense pas que cela règlerai mes problèmes et je ne souhaiterai pas en arriver la. Je ne veux pas non plus embêter quelqu’un avec mes histoires car je sais que les gens qui se plaignent peuvent être difficile a écouter. Je voudrais juste une oreille attentive pour m’écouter et une épaule pour me soutenir. J’aimerai tellement sortir, voir de nouvelles personnes ou rencontrer des gens mais seul, le monde extérieur me parait tellement effrayant et hostile que je ne sais pas comment faire.

Je n’attend pas grand chose de cet article et je ne sais pas si c’était une bonne idée de l’écrire mais il fallait que j’en sorte au moins un minimum, je deviens fou à force et je ne sais pas comment je pourrai finir.

Désolé pour cette profusion de « je » mais c’est de plus en plus difficile à vivre et c’est le seul endroit « personnel » ou je peux m’exprimer librement.

Publicités
Publié dans Bla | Laisser un commentaire

Linux lvl up!

La semaine dernière j’ai gagné un lvl en compétence linux : je suis passer sous Arch-Linux.

Pour mémoire je tournais depuis quelques années sur Fedora, c’est ma distribution de coeur mais depuis quelques temps je me sentais a limités dans mes expérimentations ; l’architecture de la distribution, les modifications de la configurations sont parfois très spécifiques et empêchent l’utilisation libre de tout les logiciels, par exemple il y a peu de windows manager exotiques dans les dépôts et difficiles d’en installer un non présent sans passer par la compilation. Et surtout j’avais envie de nouveautés et d’un système tournant comme une horloge, Fedora souffrant de quelques lourdeurs.

Après plusieurs jours d’hésitations entre Linux Mint debian edition, openSUSE, Frugalware, et ArchLinux. J’ai finalement voulus essayer Frugalware, une distribution légère , qui s’approche de la légèreté d’une Archlinux mais offre tout ce qu’il faut pour qu’elle soit utilisable out of the box. Cependant je n’ai pas réussis a ne serait-ce mettre une version live sur une clef USB, j’ai donc laisser tomber pour cette distribution malgré la bonne impression qu’elle donne.

Je me suis alors rabattus sur ArchLinux avec quelques appréhensions : dans mes souvenir lors de mon dernier essai quelques soucis rédhibitoires m’ont découragé et j’avais abandonnés l’idée de l’utiliser au quotidien. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et cette page m’a motivé a réessayer, j’ai pris alors une grande inspiration, récupérés un live usb et me suis lancé dans l’installation.

À mon grand étonnement tout s’est déroulé sans accrocs, j’ai installé le système, une interface graphique (LXDE), le réseau et les logiciels indispensables et je n’ai eu aucun problèmes, tout fonctionne correctement (parfaitement?). Ce qui m’as le plus marqué c’est la taille de l’installation : archlinux + lxde/slim + libreoffice + opera + outils indispensables pour utilisation desktop = 3go.

Dans tout les cas quel plaisir de retrouver un système simple, rapide, homogène et bien documenté. La cohérence du système rend la configuration en ligne de commande bien plus agréable que je le redoutais et l’utilisation de l’excellent couple pacman/yaourt garantis un choix très large de paquets disponibles.

Ces derniers temps sur Fedora j’avais substitué bluetile a mutter (WM de gnome 3) afin d’avoir la possibilités de gérer mes applications en tiling. Étant donner que je n’ai plus gnome je me suis décidé à installer Awesome mais je m’occuperai plus tard du gros morceaux que constitue sa configuration .

Au final c’est avec un petit pincement au cœur que j’ai quitté Fedora mais je ne regrette pas mon choix.

Publié dans Linux | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Babaye facebook

Tout comme le petit marocain (malgré mes divergences d’opinion) j’ai décidé de quitter facebook. Les différents billets écrits par sebsauvage ou le hollandais volant m’ont également alarmé sur la situation et cela me trottait dans la tête depuis un certain temps.

Voici une copie du message que j’ai posté sur mon wall :

 Ceci est probablement mon premier et dernier message sur facebook.

Dans 15 jours mon compte sera supprimé définitivement pour plusieurs raisons :

– je ne fais pas confiance à facebook et sa politique de protection des informations personnelles (revente a un tiers, utilisation dans les publicités…)

– interface peu ergonomique empêchant un contrôle correct des informations diffusées et mélangeant les contacts.

– pratiques parfois douteuses : pourquoi un jeu a besoin des informations de mon profil?

– centralisation a l’extrême autour du réseau: facebook veut faire disparaitre les emails (sic)

– problèmes multiples de sécurité: pas de https par défaut par exemple.

– intrusif et lourd : les boutons « j’aime » présents partout ralentissent les sites web qui les utilisent (c’est prouvé)

Cette liste est non exhaustive des détails qui font que je quitte facebook (meme si je ne l’ai jamais vraiment rejoins).

Je reste joignable par l’intermédiaire de twitter http://www.twitter.com/vigor64, google+ http://gplus.to/vigor64, par l’intermédiaire de mon blog https://vigorloggingfiles.wordpress.com/ ainsi que sur le réseau de discutions jabber vigor@jabber.fr

Merci de votre compréhension et a bientôt 🙂

Je laisse 15 jours a mes « amis » pour passer a une alternative s’ils souhaitent rester en contact, une fois ce temps écoulé je soumettrai ce formulaire (merci Korben). Je n’ai jamais été actif sur facebook mais le fais d’avoir un compte me dérangeais, le calvaire est bientôt finis 🙂

Publié dans Bla, Techno | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Mon « profil psychologique »

J’aime, manger au restaurant avec les doigts
Passer du temps avec les gens qui compte pour moi
Linux, se promener avec des chaussettes sèches
Voir les méchants se mettre dans la dèche
Regarder la télé une bière à la main
Faire couler de l’eau chaude dans mon bain
Trouver quelqu’un qui pense à moi
Le snowboard, même si  je tombe en bas
Mon chat tout noir comme la nuit
Le week end et les steaks bien cuit
Tom Clancy, ses romans, le langage python, quand un avocat crie objection
Le navigateur Opera et les jeux vidéos
Être embauché pour des programmes spatiaux

La makina, les pizzas, lire un manga,  et la vodka
Les polos, les chiens chauds, les androphones et avoir un clone

Je ne n’aime pas le rap en général mais quelques artistes retiennent mon attention  dont parmi eux James Delleck découvert sur Nolife. Après avoir vu plusieurs fois le clip « le Profil psychologique » je me suis demandé pourquoi je ne m’en inspirerai pas histoire de me présenter un peu? Alors je suis loin d’être un poète, l’inspiration a été difficile mais je pense avoir sortis quelque chose de sympa. Qu’en pensez vous?

Le clip original :

Publié dans Bla | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Gnome 3 et moi

Je suis un utilisateur assidu de GNU/Linux, je ne pourrai plus m’en passer très longtemps tellement certaine choses me sont devenues fastidieuses chez la concurrence.

Comme beaucoup de monde j’ai découvert GNU/Linux par l’intermédiaire d’Ubuntu, en conséquence le premier DE (Desktop Environment) que j’ai pu apercevoir est gnome. Au fil de l’utilisation et mécanismes assimilés je me suis mis a apprécier Gnome, son design simple de base et paramétrable a souhait, l’intégration complète de nombreux logiciels dans l’environnement et sa logique utilisateur collaient parfaitement a mes besoins.

Au fil des mises a jours les choix discutables de Canonical, abandon de Gnome pour Unity, peu d’innovations, ont finis par me faire aller voir ailleur. C’est à ce moment que j’ai découvert Fedora, une sorte de gros laboratoire acteur majeur dans le développement GNU/Linux, en plus Gnome était le DE par défaut donc tout me convenais et même plus que sur Ubuntu, mais ça c’est un autre histoire.

A l’époque Gnome en était encore à son antique version 2.* qui commençait a vieillir, je me suis essayé à KDE ou XFCE mais aucun ne me convenais parfaitement : KDE est assez déroutant, il propose une approche différente du travail et quelques fonctionnalités inédites, mais je me suis a utiliser de plus en plus d’application « gnome » et donc l’intégration KDE n’était pas joyeuse (sans compter les librairies a installer juste pour un petit logiciel), XFCE se rapprochait un peu plus de Gnome mais il ne l’égalait pas en terme de personnalisations et intégration (ou je me plante complètement). Je suis donc revenu a ce cher Gnome qui finalement n’avait de vieillot que l’apparence (out-of-the-box).

Puis Gnome 3 a été mis sur les rails avec pour objectifs d’apporter une nouvelle approche du poste de travail. Étant plutôt friand d’innovations je me suis empressé de l’essayer dès les premières alpha. La transitions fut brutales, presque tout a changé, le design est minimaliste, la personnalisations limitée, la stabilité aléatoire et il manquait encore un certain nombre de fonctionnalités importantes, mais les fondamentaux étaient déjà présents. Malgré pas mal de problèmes de jeunesse je me suis a l’utiliser quotidiennement car ce concept me plaisait. L’apprentissage fut rapide, ses différences avec un DE plus classique oblige a assimiler certaine routines différemment : pour changer de fenêtre active il faut aller dans le menu activité (clic optionnel) et choisir sa fenêtre.

image

Mais un jour sans que je ne connaisse la raison mon installation a fait un petit caprice, et depuis l’utilisateur principal ne pouvais plus accéder a l’accélération graphique, seul root y était autorisé. Argh, Gnome 3 a besoin de cette accélération pour fonctionner, de même que toute autre application 3D (jeux?). Je pars alors a la recherche d’une solution, en vain, il semblait que je soit un cas isolé. La seule piste que j’ai trouvé c’est que l’accélération marchait parfaitement avec un nouvel utilisateur, ce n’était que l’utilisateur principal qui buggait.

Étant dans une période de travail intense je ne pouvais pas me permettre de réinstaller avec  tout les logiciels dont j’avais besoin et les configurations spécifiques, je risquais d’y passer beaucoup de trop de temps. Je me suis donc résigné a retourné sur Gnome 2.32 en attendant la prochaine mise a jour de Fedora, en général je fais une installation propre a chaque upgrade, et une période plus calme professionnellement.

Il y a deux-trois mois est sortis Fedora 15  Lovelock, cette dernière inclus Gnome 3 en version finale, ma distribution préféré qui intègre par défaut le nouveau DE que j’avais adoré,  que demander de plus? Depuis je l’utilise tout les jours, il a bien sur quelques soucis de jeunesse comme la plupart des logiciels à leur nouvelle version (KDE 4 au hasard) mais les technologies employées, javascript et css, garantissent une évolution rapide et un suivi conséquent. Un certain nombre d’addons sont sortis permettant de commencer a modifier l’apparence de Gnome ainsi qu’un utilitaire pour son paramétrage. Il ne permettent pas autant de possibilités qu’avec Gnome 2.* mais l’essentiel des fonctionnalités est présent avec quelques innovations qui selon moi, compense largement celles perdues.

image

Bientôt il y aura autant de possibilités qu’avec Gnome 2.* si ce n’est plus j’en suis sur.

Publié dans Linux | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dell le super-sav

Hier mon ordinateur portable, un Dell XPS M1530, a refusé de démarrer toute la journée me ralentissant considérablement dans mon travail. Ce n’était pas la première fois qu’il me faisait ce coup la, mais à chaque fois il a redémarré sans aucune raison apparente. Ça ne pouvais plus continuer, même s’il marche encore je ne pouvais me permettre de perdre des journées de travail au bon vouloir de l’ordi, j’ai donc appelé le SAV de Dell.

J’avais déjà eu quelques bons échos sur la qualité de service et je partais donc confiant malgré une sorte d’appréhension psychologique dût à de mauvaises expériences précédentes.

Première étape le standardiste, en général c’est le plus dur a passer, à mon étonnement celui-ci a été très clair malgré son accent (centre d’appel à Casablanca), il n’a pas poser de questions et a pris immédiatement en compte ma demande. Après un petit diagnostic et quelques explications de mon problème il en conclus que c’est un problème de surchauffe (et j’approuve, c’est un problème connu des 8600m GT). Au final en 15 minutes j’avais mon technicien pour le lendemain, garantie J+1 oblige, pour remplacer la carte mère et le heatsink.

Le lendemain matin coup de fil, le techos me demande quand suis-je disponible pour passer, je lui donne rendez-vous a partir de 14h. 15h30 il arrive la carte mère (emballée) sous le bras. Pendant environ 1h il va démonter entièrement l’XPS et changer les pièces nécessaires, quand il a terminé il m’appel et je retrouve mon ordinateur comme s’il n’avais pas changer d’un poil.

On allume le portable pour vérifier que tout marche et ne chauffe pas trop, et la magie : en trois ans je crois que je n’avais jamais eu mon portable aussi frais, il était en permanence a 70°C minimum sur le bureau et montais très facilement au-dessus de 90°C en cas de sollicitation de la carte graphique. A l’heure actuelle 49°C pour le cpu et 60°C pour gpu avec une machine virtuelle de lancée, Eclipse et Blender ouvert. Ce soir il va subir quelques jeux histoire de voir a coté de quoi je suis passé durant trois ans.

Les échos sur le SAV Dell se sont confirmés, ils font très bien leur job sans poser de questions ou remettre en doute la bonne foi du client. Le technicien a été très réglo et l’intervention s’est déroulée sans soucis.

Mon prochain portable sera de nouveau un Dell.

Publié dans Techno | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Un nouvel univers

Ça fais un mois environ que j’ai acheté mon premier smartphone. Après une inspection rapide mais complète du marché mon choix s’est porté sur le LG Optimus 2X (P990). Je suis décidé pour ce modèle pour plusieurs raisons :

  • le rapport qualité/prix, c’est l’un des téléphones les plus puissant mais pas l’un des plus cher.
  • le dual core qui plus est tegra 2 faisant de ce smartphone une console portable (essayez Galaxy on Fire 2 on en prend plein les mirettes, vivement mon câble hdmi).

En gros c’est l’un dernier sortis et n’en pouvant plus de ma bûche (Sony ericson K810i) il me fallait un nouveau téléphone. Les seules alternatives (en dual core) étaient le Galaxy SII, le HTC Incredible et le Motorola Atrix mais ils coutent bien trop cher, de plus LG offre 80€ de remboursement pour l’achat d’un Optimus 2X.

Une fois le précieux en poche j’ai pu enfin découvrir ce monde dont j’entendais tellement parler mais que je ne pouvais qu’aperçevoir : Android. Cependant l’Optimus n’était pas forcément le meilleur choix pour un néophyte : la rom livrée avec est une version 2.2 et la mise a jour vers la 2.3 promise par LG n’a toujours pas de date. Mais ma nature de bidouilleur et de geek ce détail ne me rebutais pas, au contraire pour en profiter au maximum je dois le bidouiller.

Je dois dire que ce que j’avais vu sur la rom LG était totalement vrai, même n’ayant jamais eu de smartphone avant je remarquais des réactions bizarres avec ce téléphone. Puis une fois arrivé aux limites de cette ROM, changer de launcher tester plein d’applis  et de jeux, j’ai sauté le pas : j’ia installé une ROM custom. Bien sur au début j’avais un peu peur, flasher son téléphone est assez intimidant mais après avoir lu et relu sur les forums que c’était aussi simple que de changer de veste. Et c’est vrai : en suivant les instructions trouvées sur le net et un peu de logique en moins d’une demi-heure j’ai changé de ROM et réinstallé toutes mes applis.

Un potes Androiste m’avait conseillé Cyanogen mais a ce moment je m’interressais a des choses plus simples sur le smartphone, j’ai gardé le site en bookmark pour plus tard. Au moment de faire mon choix j’ai consulté un peu toutes les ROM disponibles et il s’avérait que la Cyanogen 7 correspondait le plus a mes besoins : une ROM pour ceux qui n’ont pas peur de bidouiller. En plus c’est la seule (pas sur) en 2.3.4 mais il n’y a pas de version stable. J’ai installé alors en la version RC1 qui venais de sortir. Et la ce fut la révélation, le téléphone montre enfin de quoi il est capable : pas de ralentissements, personalisation totale possible, gestion exemplaire de la ram et j’en passe. Bref quasiment tout les défauts de la ROM LG ont disparus. Bien sur rien n’est parfait et d’autres sont apparus, mais pour l’utilisation que j’en fais ils sont pratiquement transparent (Cyanogen est connue pour la faiblesse de l’application photo).

Cyanogen est un groupe de developpeur très actif et l’Optimus de par sa totale ouverture est un smartphone apprecié des moddeurs : la ROM est en nightlie build mais il n’y a pas de version stable encore. L’écart de fonctionnalités entre la RC1 et les dernières build je me suis décidé a mettre jour ma ROM vers la derniere nightlie. L’opération a durée 5 minutes et je n’ai rien perdu, ni applis ni données. Et depuis régulièrement je met la rom a jour (tout les 3-4jours), les améliorations constantes sont visibles et bonnifient la ROM a chaque version (les photos sont déjà bien meilleures qu’en RC1).

L’Optimus 2X est un excellent téléphone une fois en ROM custom, de base il vaut mieux l’éviter voir se tourner vers un monocore.  Je ne regrette pas du tout mon achat et m’amuse comme un petit fou a faire plein de trucs pas forcément utiles avec mes ordis et mon androphone.

Tuto du root a la rom custom

CyanogenMod P990

Publié dans Android | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire